A ma gauche : l'adaptation d'un chef d'oeuvre d'Agatha Christie qui totalise le plus grand nombre de représentations consécutives au monde, j'ai nommé Welcome !

A ma droite : un création originale, nommé meilleur spectacle d'humour aux Ptit's Molières en 2016, j'ai nommé Meurtres à Cripple Creek

Let's the theater battle begin !

 

WELCOME

Résumé : "Bien sûr, la neige rend tout compliqué, n'est-ce pas? Ou, au contraire, elle simplifie les choses..." 
C'est l'effervescence dans le manoir de Monkswell, la nouvelle pension de famille ouverte par les
époux Davis.

Tout devait être parfait mais c'était sans compter des pensionnaires atypiques, une tempête de neige menaçante et l'intervention soupçonneuse d'un sergent enquêtant sur un étrange crime commis à Londres.

Un huis clos au coeur de la campagne anglaise sur fond de mélodie entêtante, signe de mauvais présage... 

MEURTRES A CRIPPLE CREEK

Résumé :  Bienvenue à Cripple Creek, petite bourgade au fin fond du Colorado, dans l'hôtel de Margaret où logent des personnages très atypiques. Soudain, un double meurtre est commis et tous sont suspects. 

1 hôtel, 2 cadavres, 7 suspects... 

 

Tout d'abord commençons si vous le voulez bien par mettre en avant les points communs de ces deux spectacles : 

1) Leur intrigue 

2) Leur nombre de comédiens et la qualité de leur jeu. En effet les deux spectacles sont truffés d'erreurs qui n'ont, à mon sens, pas lieu d'être en Avignon et ce même lors d'une générale dans le cas de MACC (bafouilles, petits blancs...) !

 

Mais venons en au fait : quels arguments me permettent d'affirmer qu'il vaut mieux aller voir Meutres à Cripple Creek plutôt que Welcome (alors que je suis fan d'Agatha Christie) ?

1) Le décor et la mise en scène : Ce n'est peut-être pour vous qu'un point futil et fort subjectif mais ce sont les "ptits détails" comme dirait un célèbre lieutenant de police du petit écran qui au final nous sautent aux yeux et font notre préférence. Car le décor minimaliste de Welcome ne fait pas le poids face à la beauté du décor d'époque années 60 de MACC qui reconstitue véritablement un hall d'hôtel.

2) Rire et peur : Un autre point fort de MACC est sa pluralité de situations : on passe du burlesque au rire puis auà la peur de manière fluide et calculée.Les variations permettent ici de faire "un break" entre deux moments de suspense et d'assurer la concentration continue des spectateurs. Welcome affiche quand à lui une continuité dans ses ambiances. MACC nous propose une palette d'émotions beaucoup plus large qui joue en sa faveur.

3) Enfin le dernier point qui me fait pencher en faveur de MACC est.. l'imprécision d'adaptation de Welcome. Afin je suppose de rentrer dans les timings serrés de locations de salle, il manque un des personnages inititalement présents dans The Mousetrap. Cela ne change en rien le dénouement de l'histoire mais je suis obligée de signaler ce manque afin que les puristes de la reine du crime ne soient pas déçus. Et même si il y aurait à mon sens quelques modifications mineures à faire dans le texte de MACC, le script de cette création originale emporte malgré tout ma préférence.

Pour conclure MACC emporte ma préférence mais je vous engage tout de même à découvrir le texte d"agatha christie si vous ne l'avez jamais lu.

Liens :

Meurtres à Cripple Creek :

billet réduc : http://www.billetreduc.com/190189/evt.htm

festival OFF : http://www.avignonleoff.com/programme/2017/meurtres-a-cripple-creek-s19997/

Welcome :

billet réduc : http://www.billetreduc.com/190746/evt.htm

festival OFF : http://www.avignonleoff.com/programme/2017/welcome-s19553/

 

NB : J'ai eu la chance de pouvoir m'entretenir avec les comédiens de MACC et j'ai appris que leur générale que jétais allée voir était en réalité leur toute première représentation en public et que leur troupe avait formée spécialement pour ce spectacle au mois de janvier dernie ! Tout cela explique en partie ce sentiment de "fouillis joyeux" qui ressortait lors de leur générale et m'enjoint à revoir mes positions et à examiner leurs erreurs avec un peu moins de rigueur même si bien sûr une première n'excuse pas tout ! A dire vrai cela ne change pas pour autant mon ressenti profond : ce spectacle a de belles années devant lui, ça il n'y a pas de doute ! Cependant il reste encore un peu de chemin à parcourir avant d'arriver à exploiter au maximum le potetiel de cette comédie ! Donc pour ma part je reviendrais les voir l'an prochain et j'espère de tout coeur qu'ils auront  gangé en assurance et prendront toujours autant de plaisir à nous divertir ! 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×