"Entre deux roseaux, l'enfant" de Fawzy Al-Aiedy et Denis Woelffel

Résumé : Des calligraphies s´animent, des chansons d´Irak et de France résonnent dans la salle. L'artiste nous invite au voyage et nous livre un récit sans age

Voyager, partir, migrer, Nassim ne rêve que de cela. Un jour l'enfant s'incarne en oiseau et s'envole depuis les marais d'Irak quérir les couleurs du monde. Il y rapporte des chansons françaises qui se mêlent aux comptines d'Orient.
Le spectacle est une suite de tableaux dont la partition subtile et universelle revient au joueur d'oud et chanteur Fawzy Al Aiedy. La musique et les élégantes calligraphies animées d'Hassan Massoudy parlent à tout le monde et naviguent entre les nations, ivres de gai savoir.

 

Ce spectacle musical et poétique qui mêle arabe et français plaira sûrement aux plus petits. Le décor était plutôt conséquent, et composé d'un rond de lumière placé en fond de scène qui sert d'écran avec lequel le comédien interagit en direct. Le combo musique, dessin animé, marionnette et jeux de lumière ravira les jeunes enfants entre 3 et 12 ans. Ici l'histoire de Nassim semble seulement être un prétexte pour jouer avec différentes ambiances et instruments mais aussi passer un message de paix et d'amour. Ce spectacle est donc, en somme, une réelle invitation au voyage à un prix plus que raisonnable (9 euros pour les adultes et 5 euros pour les moins de 12 ans).

 

J'ai recueilli les réactions d'un enfant de 3 ans et demi et de sa mère à la sortie du théâtre :

« Je voulais que ça continue » tels ont été ses mots.

« Il a participé au spectacle à sa manière en tapant des mains » a renchéri sa mère.

« Ca fait rêver ».

 

Liens : http://www.avignonleoff.com/programme/2016/par-titre/a-z/entre-deux-roseaux-l-enfant-16019/

(pas de page billetréduc)

Commentaires (1)

Nico
  • 1. Nico | 15/07/2016

J'ai moi aussi vu cette pièce et je la trouve "envoûtante "( elle m'a donné envie de sortir et de voyager comme fait l'enfant dans la pièce )
J'ai ensuite tout de suite appréhendé à l'esprit de rêve présent dans là salle ,j'ai treize ans et j'ai adoré cette pièce.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×