"Le Horla" de Guy de Maupassant

Résumé : Le narrateur est un homme de quarante-deux ans qui coule des jours paisibles dans sa propriété rouennaise située au bord de la Seine Il sent progressivement, autour de lui, la présence d’un être invisible qu’il nomme le Horla. Il sombre peu à peu dans une forme de folie en cherchant à se délivrer de cet être surnaturel. Le Horla, un être surhumain, le terrasse chaque nuit et boit sa vie. Cette folie le conduira à de nombreuses actions, toutes plus insensées les unes que les autres. Il en viendra même à mettre le feu à sa maison et laissera brûler vif ses domestiques. Dans les dernières lignes de la nouvelle, face à la persistance de cette présence, il entrevoit le suicide comme ultime délivrance.

 

Magnifique. Vraiment, étrange. A voir. Absolument. Le jeu du comédien m'a bluffé par sa justesse et son énergie constante. C'est vraiment la meilleure pièce que j'ai vu durant le festival pour le moment.

Même si vous ne connaissez pas la nouvelle originelle de Maupassant foncez voir ce spectacle fantastique. Ce « seul en scène » est une adaptation de la seconde version de ce journal intime (qui aurait pu, au passage, être un excellent film de Tim Burton) paru en 1886.

Donc si vous ne l'avez pas encore vu réservez vos places à l'avance (même si vous devrez payer 15 euros par adulte sachant que je déconseille ce spectacle aux moins de 14 ans)

 

Lien : http://www.avignonleoff.com/programme/2016/par-titre/a-z/le-horla-16802/

(le tarif est identique sur billetréduc)

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.