"Mémé casse bonbons" de Anne Cangelosi et Alexandre Delimoges

Résumé : Notre mémé tendre et insoumise revient aussi émouvante et drôle dans le Chapitre Deux. Elle a mille choses à dire et elle est... plus Casse-Bonbons que jamais !
La vieille est envoyée dans une maison de retraite. Une occasion en or pour partager avec elle ce qui la rend si Casse-Bonbons et ce qui la révolte. Elle dénonce, avec l'interactivité et l'humour qui la caractérisent, le dérangeant traitement que l'on réserve aux vieux dans notre société. Anne Cangelosi va encore plus loin dans l'incarnation de cette vieille dame en la rendant encore plus détestable et en même temps si touchante avec cette générosité et cette sincérité qui la caractérisent et pour lesquelles elle a gagné tant de récompenses.

 

 

J'avais un petit peu d'appréhension quant à ce spectacle du fait que je n'avais pas vu la mémé casse bonbon 1 qui est joué les jours pairs.

Si c'est votre cas aucune inquiétude à avoir : les deux parties ne sont pas en directement liés en terme scénaristique.

Donc vous pouvez, comme moi aller voir le deuxième opus avant le premier sans souci !

L'histoire m'attirait vraiment  : une mémé pétillante qui en veut à la terre entière et qui n'est pas sans rappeler Tatie Danielle est vraiment une promesse de rire !

Au final on s'attend à une tête brûlée et on se retrouve avec caramel tendre.

 

Déjà, le spectacle a difficilement démarré. Le public était mou et toutes les répliques drôles de la comédienne tombaient à plat. Au fur à mesure du spectacle le côté humoristique de cette grand mère s'est un peu atténué pour laisser ressortir une face plus touchant de l'histoire de cette grand-mère attachée à ses souvenirs. La froideur du public était peu être finalement un point positif car cela a permis d'installer une ambiance plus triste et mélancolique. On retient plutôt du spectacle la « leçon de morale » que nous apprend cette grand-mère et qui nous dit de profiter de la vie avant qu'il ne soit trop tard.

 

Le fait de jouer dans une petite salle était vraiment un atout car lorsqu'elle nous parlait, la comédienne nous regardait dans les yeux et de suite on se sentait plus impliqués. Cela renforçait aussi la crédibilité de celle-ci. C'est à dire qu'on en arrivait à oublier le fait que c'était une histoire montée de toute pièce et que l'on allait jusqu’à éprouver de la compassion pour cette grand-mère.

 

Seuls petits bémols :

- la comédienne porte un micro ce que je trouve fort dommage surtout du fait que cela limite relation de proximité qu'elle établit avec le public par son regard.

- de plus je vous conseille vivement de ne pas venir avec des enfants de moins de 8/10 ans qui sont susceptibles de ne pas tout comprendre ou d'être choques notamment

/!\ ALERTE SPOILER

car à la fin du one-mémé show on assiste par le biais de mémé à la mort de sa meilleure amie.

 

Je vous conseille donc d'aller voir cette pièce touchante en famille (avec des enfants de plus de 6/8 ans) que l'on peut trouver au prix de 10 euros sur billet réduc ou alors si vous n'êtes pas du genre prévoyant vous payerez sur place 18 euros en plein tarif et 12 euros pour les moins de 12 ans.

 

Liens : http://www.avignonleoff.com/programme/2016/par-titre/m/meme-casse-bonbons-on-acheve-pas-les-vieux-17990/

http://www.billetreduc.com/162232/evt.htm

Mémé casse bonbons 1 : http://www.avignonleoff.com/programme/2016/par-titre/a-z/meme-casse-bonbons-petits-arrangements-avec-la-vie-17989/

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×